Comment éviter les déchirures du périnée lors de votre accouchement ?

Le périnée de la femme est soumis à de fortes distensions au moment de l’accouchement et particulièrement lors du dégagement de la tête fœtale. Cela peut provoquer des déchirures plus ou moins importantes du périnée qui sont dans la plupart des cas faciles à réparer mais avec des douleurs périnéales plus fréquemment ressenties.

Des massages pour réduire la pratique de l’épisiotomie

Avant l’accouchement, le périnée peut être assoupli à l’aide de massage digitaux réalisés par vous-même ou par votre partenaire. Les massages sont idéalement débuté le dernier mois de la grossesse, au minimum trois fois par semaine, et à l’aide d’huile d’amande douce.

Comment faire ?

  • Installez-vous confortablement en position semi-assise avec les genoux légèrement écartés et posés sur des coussins.
  • Introduisez le pouce à l’intérieur du vagin sur un ou deux centimètres et positionnez l’index et le majeur juste au-dessus de l’anus à l’extérieur.
  • Procédez alors à des petits mouvements circulaires répétés de 3 heures à 9 heures pendant 5 minutes.

Cette méthode ne doit pas être douloureuse. Elle permet de réduire la pratique de l’épisiotomie lors de l’accouchement, la survenue de déchirures spontanées du périnée, et des douleurs périnéales après l’accouchement. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à en parler à votre sage-femme.

A lire aussi...

Les cours de préparation à la naissance et à la parentalité seront réorganisés en...
Semaine mondiale de l’allaitement maternel A l’occasion de cette semaine de sensibilisation à l’allaitement...
A l’occasion de la semaine mondiale de l’allaitement maternel, on vous propose de tester...